Être motivé

Tout d’abord, l’envie d’entreprendre peut concerner chaque porteur de projet de manière très différente. Que ce soit de continuer un cursus de formation ou de se reconvertir professionnellement, la motivation est un dénominateur commun permettant de dépasser la plupart des freins internes. Elle s’entretient de manière intime : le projet doit correspondre à vos valeurs et à vos aspirations. Elle se voit et rayonne auprès de votre entourage pour créer une synergie et un optimisme qui s’entretiennent mutuellement. Cependant, la motivation peut s’effondrer lorsque certains aléas se présentent. Il sera alors essentiel de se recentrer sur ses objectifs professionnels et de vérifier s’ils correspondent toujours à vos valeurs.

L’idée correspond à un besoin

Comme le disait Victor Hugo : « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu ». Avoir une idée de projet, c’est une grande avancée. Cependant, avant de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, vous devez être en mesure de répondre à une interrogation simple : allez vous avoir des clients ? Elle peut sembler absurde mais qui pose de sérieux problèmes à ceux qui ne l’ont pas abordée sérieusement. Si le client n’est pas clairement identifié, il peut être sage de repenser le projet pour éviter de foncer dans un mur. N’oubliez pas que la démarche entrepreneuriale a généralement pour but de répondre à un besoin.

Se faire accompagner

Il est concevable de créer sa boite sans se faire accompagner. Néanmoins, un regard bienveillant peut être le bienvenu pour avancer efficacement. Certains entrepreneurs considèrent déjà avoir les compétences requises pour créer une entreprise. Ce sont souvent d’anciens cadres qui pensent que leur expérience suffit. Malgré leurs connaissances, ils oublient le fait que c’est la complémentarité des rôles qui permet à une entreprise d’avancer. Mais lorsque vous lancez un projet, on ne peut plus compter sur un entourage aussi établi. D’ailleurs certains entrepreneurs sont des techniciens ou ingénieurs mais qui n’ont pas de compétences en termes de gestion d’entreprise. Se faire accompagner vous permettra de prendre de la hauteur et de devenir un véritable entrepreneur.

Évaluer son idée avec lucidité pour préparer une recherche de financements

Il est nécessaire de décrire et présenter votre future entreprise au mieux en vue de préparer la recherche de financements. Plus votre idée sera présentée avec réalisme, plus vous serez en mesure de prétendre à des partenariats intéressants. Votre plan financier doit être le plus exhaustif et détaillé possible. Ce sera un atout dans la phase de post-création, pour le pilotage de votre entreprise au quotidien.

S’appuyer sur ses réseaux

Si vous idée est bonne et les zones de flous sont éliminées, il vous reste énormément de chose à voir ! Pour que votre projet puisse voir le jour, vous devez activer votre réseau. Nous pouvons considérer que l’utilisation des réseaux relève d’une réelle technique marketing puisque cela peut déboucher sur des opportunités commerciales. Le fait d’appartenir à un réseau montre le niveau de maturité d’un entrepreneur et lui permet de dépasser ses propres craintes en rompant l’isolement. Si vous avez à un moment des idées négatives, le fait d’en parler à votre réseau pourra vous aider à apaiser vos craintes.

 

Sources(1)(2)(3)

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Non classé

Tour d’horizon du marketing digital

Le marketing digital est un sujet de grande importance pour les entreprises du monde numérique. Certaines startups réussissent en grande partie grâce à leur maîtrise de cette activité, et il apparaît comme essentiel que les Lire la suite…

Non classé

Témoignage de Leïla, fondatrice de Nowkey

Cette semaine, nous interviewons Leïla Mehnane, qui nous parle de son projet Nowkey, ainsi que de la rencontre avec son associé Pierre via Cofondateur.fr. Nowkey est une application mobile pensée pour les personnes pratiquant l’équitation et Lire la suite…

Non classé

Les 10 plus grosses levées de fonds de 2018 en France

La French tech se porte plutôt bien : l’année 2018 a battu des records en matière de levées de fonds, avec 3.6 milliards d’euros de total, soit 41 % de plus qu’en 2017, selon le baromètre EY. Gageons que Lire la suite…