Cette semaine, nous avons fait la rencontre de Romain, Thomas et Richard, trois entrepreneurs qui ont décidé de se lancer ensemble dans le projet CONITY. Romain et Thomas, amis de longue date, décident de se lancer dans l’entrepreneuriat et font la rencontre de Richard, qui venait de commencer un CDI dans une autre entreprise et qui les a finalement accompagnés pour devenir le CTO de CONITY.

À travers cette interview, ils vous présentent leur projet et vous racontent leur rencontre.

Témoignages.

Pouvez-vous vous présentez rapidement ?

Romain – Je m’appelle Romain, j’ai 33 ans. J’ai passé 10 ans dans le bâtiment en tant qu’ingénieur travaux. Avec mon ami Thomas, on a fait le choix de se lancer dans l’entrepreneuriat et de quitter nos emplois respectifs pour commencer l’aventure CONITY.

Richard – J’ai 23 ans. J’ai fait toutes mes études en alternance (BTS puis Licence pro). Pendant mes études, j’ai entendu parler de Cofondateur.fr. À la suite de ces dernières, je me suis lancé en freelance, puis j’ai rencontré Romain par le biais de Cofondateur. On a travaillé ensemble et énormément échangé au sujet du projet. Pour moi c’était très important, voire primordial, de connaître les technos du projet et de me familiariser avec en amont. En parallèle, je venais de commencer un CDI dans une autre entreprise. Je n’avais pas envie d’être limité au développement mais plutôt d’entreprendre et d’être plus investi, de donner du sens à mon travail. Romain et Thomas cherchaient un CTO et c’est comme ça qu’on a commencé à travailler ensemble.

Pouvez-vous nous parler de votre projet ?

Romain – La société CONITY a été créée en 2016. CONITY est une solution numérique de suivi de projet dédiée aux constructeurs de maisons individuelles. On vend des licences aux professionnels du bâtiment qui utilisent notre solution avec leurs clients (acquéreurs de maisons individuelles). Notre solution permet d’améliorer la relation entre les professionnels et les particuliers. CONITY structure la démarche de relation client en automatisant les processus de suivi des projets et en amenant davantage d’informations au fur et à mesure de l’évolution de la construction. On dispose d’énormément de fiches conseils pour permettre au particulier de comprendre son projet.

 

Cette idée vous est venue à la suite d’une expérience personnelle ?

Romain – Thomas et moi-même, on est parti d’un constat assez unanime – : « dans le bâtiment, l’image des professionnels est assez négative. On s’est rendu compte que les clients étaient stressés rien qu’à l’idée de construire, rénover, avant même d’entreprendre les travaux. Avec CONITY, nous mesurons la satisfaction des clients afin de montrer au plus grand nombre qu’un projet de construction se passe bien dans la majorité des cas et que les constructeurs travaillent rigoureusement pour la plupart.

Pouvez-vous me parler de l’équipe ?

Romain – Thomas et moi sommes à l’origine du projet. On a recruté une stagiaire en communication à partir de mars 2018. On a commencé réellement à se structurer en interne avec l’arrivée de Richard, en juin 2018 (aujourd’hui, CTO de la société). Nous serons une petite dizaine en 2020 afin de répondre à la demande et faire face à la concurrence rapidement et efficacement.

 Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre ?

Romain – En 2016, on a participé à un concours « le challenge Saint Gobain ». Nous sommes arrivés en finale de ce concours juste avec un concept, une présentation, sans projet réellement défini. C’est là qu’on s’est dit « pourquoi pas se lancer ». C’est pendant l’été 2017 que le projet a vraiment démarré. Pour bien débuter, que ce soit dans la structuration du business, l’acquisition d’un portefeuille client, la définition de la cible et des autres tâches, on s’est fait accompagner par l’incubateur Boostin-Lyon pendant 4 mois. A l’issue de cet accompagnement, on a pu réellement définir le business plan de CONITY. Toute la plateforme a été développée début 2018 et commercialisée courant juin 2018. Aujourd’hui on travaille avec 12 constructeurs. Nous avons actuellement 200 projets en cours de construction sur notre plateforme.

Richard – Comme j’avais expliqué dans ma présentation, je m’étais lancé en tant que freelance à la suite de mes études, c’était pour moi le premier par vers l’entrepreneuriat. CONITY m’a permis d’aller plus loin, avec un projet plus ambitieux. Aujourd’hui, j’ai de vraies responsabilités et en tant que CTO, je suis décisionnaire pour l’avenir de l’entreprise.

 Comment s’est passée votre recherche d’associé(e) sur Cofondateur ?

Romain- Je suis tombé dessus un peu par hasard. J’étais présent sur de nombreuses plateformes de mise en relation entre porteurs de projets développeurs informatiques. J’étais assez déçu sur la prestation qui m’avait été proposée jusqu’alors. On avait plus l’impression d’être sur « le-bon-coin ». Il nous était inconcevable pour Thomas et moi de passer par un Freelance. Ce qui m’a plu chez Cofondateur, c’est que lorsqu’on était en contact avec un développeur, on avait déjà sa fiche avec de réelles informations le concernant. On s’est rapidement penchés sur Richard qui avait envie d’entreprendre. Malgré son jeune âge, il a une bonne vision des choses et une maturité qui nous ont plu.

Richard- Je suis tombé sur Cofondateur lors d’une présentation en Licence pro. J’ai reçu rapidement énormément de messages assez génériques. Romain, lui, s’était intéressé à mon profil. Lors de notre prise de contact, le feeling est bien passé, je nous voyais bien travailler ensemble.

Est-ce que cela a été facile de le convaincre de vous rejoindre sur le projet?

Romain- C’était plus ou moins difficile de convaincre Richard d’intégrer la société puisqu’il fallait le rassurer par rapport à la vision de l’entreprise mais également sur le fait qu’on est une startup et qu’il y a pas mal d’impondérables dans ce genre de projet.

Richard – J’avais vraiment besoin d’une preuve de stabilité et le fait qu’il y ait déjà des clients m’a aussi un peu plus rassuré quant à mon arrivée chez CONITY.

Est-ce que vous êtes officiellement associés? Est-ce que vous avez attendu un peu avant de le faire ?

Nous ne sommes pas encore associés mais nous souhaitons l’être. Il est important de prendre son temps. Nous laissons terminer la période d’essai de Richard et ensuite nous mettrons cela en place.

Quels conseils donneriez-vous aux membres de Cofondateur.fr pour trouver leur associé(e)? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre?

Romain- Premièrement cela va dépendre du projet qui peut être plus ou moins « sexy » pour les développeurs. Donc, pour les projets orientés « métier » tel que le nôtre (qui parlent à moins de monde), il faut moins miser sur le projet mais plus sur la stratégie, les objectifs à moyens et longs termes. Il faut savoir montrer au futur associé, qu’il va s’investir pleinement dans la société et pas simplement se cantonner à ses compétences techniques.

Richard – Ce qui est important pour moi, c’est qu’il ne faut pas seulement se restreindre à penser au secteur d’activité du projet. Tous les projets ne sont pas « sexy » et ne vont pas nécessairement vous parler. S’associer en tant que CTO c’est être convaincu par les défis techniques, être conscient de son rôle de CTO et avoir envie de ces responsabilités. Ce qui est important surtout, c’est le relationnel, étant donné que ce cela demande un investissement important. Il faut trouver les personnes avec qui vous avez envie de travailler. Le fait de se sentir à l’aise avec Romain et Thomas est très important. Ce sont tous ces aspects qui ont motivé mon choix d’intégrer CONITY.

Cette interview vous a plu ? Retrouvez les témoignages de Hugo, Maxime et Romain ainsi que celui de Théo, qui ont eux aussi trouvé leurs associé(e)s sur Cofondateur.fr.

Comme eux vous souhaitez monter votre entreprise ? Rencontrez des porteurs de projets et des développeurs qui cherchent leur associé(e) sur Cofondateur.fr et bénéficiez de l’accompagnement de notre équipe tout au long de votre recherche.

Catégories : Interviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Informatifs

La répartition des parts du capital d’une entreprise

À combien de parts du capital puis-je prétendre lorsque je suis associé(e) développeur ? C’est une question délicate et un peu taboue. À travers l’interview de Mathilde Lemee, CTO de Jolimoi, nous allons aborder le sujet des Lire la suite…

Interviews

Témoignage. Weebike, le projet de 5 associés, raconté par Théo, passionné par l’entrepreneuriat

Théo Péan fait partie d’une équipe de cinq associés. Ils viennent de lancer Weebike, une application de covoiturage dédiée aux cyclistes et aux triathlètes. Ce projet a mis plus d’un an et demi avant de Lire la suite…

Interviews

Témoignages. Squadflix, le projet de trois jeunes entrepreneurs

Cette semaine, nous avons fait la rencontre de Hugo, Maxime et Romain, trois jeunes entrepreneurs qui ont décidé de lancer ensemble le projet Squadflix.