Lorsque vous avez un projet, l’élaboration du cahier des charges est indispensable. Il décrit les différentes fonctions qu’aura la future solution souhaitée (plateformes, sites internet, applications). Pour cela, il prend en compte les spécificités techniques et les besoins. Ce document permet aussi à tous les intervenants de gagner du temps dans la compréhension du projet. Beaucoup de personnes ne savent pas comment bien rédiger un cahier des charges ? Nous allons vous présenter les 3 grandes parties qui composent un cahier des charges

Contexte et présentation du projet

Dans cette première partie, vous avez la possibilité de présenter votre entreprise et votre projet particulièrement si votre cahier des charges est destiné à des personnes extérieures. Vous pouvez également parler de votre démarche et le contexte de votre projet. Détaillez aussi votre modèle économique afin que les personnes concernées puissent vous conseiller sur l’intérêt réel ou non des fonctionnalités.

Dans un second temps, présentez votre cible et décrivez les caractéristiques ainsi que les habitudes des futurs utilisateurs de la solution que vous souhaitez créer. Vous pouvez parler de votre stratégie marketing également. Cela permettra à vos futurs collaborateur de définir des partis pris en matière de design ou d’ergonomie.

Besoins et contraintes liés au projet

Dans cette deuxième partie, vous devez détailler votre solution à travers des besoins qu’auront l’utilisateur et les contraintes techniques qui définissent votre projet.

  • Analyse des objectifs et des besoins

Vous allez renseigner en premier lieu les objectifs. Votre projet peut en avoir un ou plusieurs. C’est à vous de les trouver et de bien les faire transparaître dans votre cahier des charges. Ces objectifs auront des conséquences sur la création de votre plateforme, site internet ou application.

Concernant les besoins, il se peut que vous ayez certaines attentes concernant le degré d’accompagnement et d’implication des collaborateurs dans la réalisation de votre projet. Si c’est le cas, il est également important que vous le précisiez. De plus, si vous avez une idée bien précise pour votre projet, n’hésitez pas à donner des exemples. Cela permettra de mieux orienter les propositions.

  • Contrainte technique

Des contraintes techniques peuvent être spécifiques à votre projet (choix du langage de développement, des frameworks, de la plateforme etc.). Si c’est le cas, il faut en faire part le plus tôt possible. Cela peut avoir un impact lors de la mise en place du projet et impliquer des prises de décisions différentes !

Délai et résultat attendu

Dans cette dernière partie, si vous avez une deadline précise, indiquez-le. Mais faites attention, pour certains projets, sachez que ce délai n’est qu’indicatif. Soyez réaliste surtout pour les projets demandant beaucoup de techniques. Parlez également du budget. C’est une information très importante mais comme les délais, elle doit être en adéquation avec le coût réel de votre projet. Selon les discussions avec les professionnels, il faudra peut-être revoir à la baisse vos attentes ou prévoir un budget supplémentaire.

Pour conclure, le but d’un cahier des charges est d’avoir un guide précis afin de se poser les bonnes questions sur l’avancée du projet et de ne pas prendre les mauvaises directions lors du développement.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez consulter notre article sur le business model.

Source(1)(2)(3)

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Non classé

Tour d’horizon du marketing digital

Le marketing digital est un sujet de grande importance pour les entreprises du monde numérique. Certaines startups réussissent en grande partie grâce à leur maîtrise de cette activité, et il apparaît comme essentiel que les Lire la suite…

Non classé

Témoignage de Leïla, fondatrice de Nowkey

Cette semaine, nous interviewons Leïla Mehnane, qui nous parle de son projet Nowkey, ainsi que de la rencontre avec son associé Pierre via Cofondateur.fr. Nowkey est une application mobile pensée pour les personnes pratiquant l’équitation et Lire la suite…

Non classé

Les 10 plus grosses levées de fonds de 2018 en France

La French tech se porte plutôt bien : l’année 2018 a battu des records en matière de levées de fonds, avec 3.6 milliards d’euros de total, soit 41 % de plus qu’en 2017, selon le baromètre EY. Gageons que Lire la suite…