La French tech se porte plutôt bien : l’année 2018 a battu des records en matière de levées de fonds, avec 3.6 milliards d’euros de total, soit 41 % de plus qu’en 2017, selon le baromètre EY. Gageons que 2019 sera une année encore plus faste : rien qu’au mois de juin, elles représentent plus de 700 millions d’euros, tirées par l’investissement dans Meero de 205 millions d’euros.

En attendant, voici une présentation des entreprises ayant bénéficié des 10 plus grandes levées de fonds de 2018 :

10 – ENYO Pharma (Lyon) : 40 millions d’euros en série B

ENYO Pharma

Secteur : Biotech

Créé en 2014

Cofondateurs : Benoît Chassey, Jacky Vonderscher, Jean Garaud, Laurène Schicklin, Patrice André, Vincent Lotteau.

Investisseurs : Sofinnova Partners, EASME, Sofinnova Ventures, OrbiMed, Morningside Centure Partners, Inserm Transfert Initiative, InnoBio, Andera Partners, Bpifrance.

Après avoir levé 22 millions d’euros début 2016, la  biotech lyonnaise ENYO Pharma a bouclé un deuxième tour de table à 40 millions d’euros. Elle est spécialisée dans la lutte contre les maladies virales chroniques comme l’hépatite B et développe de petites molécules thérapeutiques pour les combattre.

9 – Cityscoot (Paris) : 40 millions d’euros en série B

Scooters de Cityscoot

Secteur : Mobilité

Créé en 2014

Fondateur : Bertrand Fleurose.

Investisseurs : RATP Capital Innovation, Leaseplan, Inventure Partners, Avolta Partners, La Caisse des Dépôts.

Un peu moins de 2 ans après avoir sécurisé une série A de 15 millions d’euros, l’opérateur de scooters électriques en libre-service Cityscoot a levé 40 millions en février 2018, entre autres auprès de la RATP. L’opération sert à couvrir de nouvelles villes françaises et à financer la mise en place du service dans plusieurs villes européennes.

– Cityscoot

8 – Innovafeed (Paris ) : 40 millions d’euros en série B

Secteur : Agriculture

Créé en 2016

Cofondateurs : Aude Guo, Bastien Oggeri, Clément Ray, Guillaume Gras.

Investisseurs : Creadev, Groupe Siparex, Finovam Gestion, Nord Création, Alter Equity 3P.

InnovaFeed produit des insectes et en fait des protéines alimentaires, des huiles et des engrais. La start-up a réalisé 2 levées de fonds en 2018, l’une de 15 millions d’euros en février, l’autre de 40 millions d’euros en décembre . Ces financements servent notamment à la construction d’un premier site de production de masse avec Tereos (de Nestlé). Située dans la Somme, l’usine, qui devrait ouvrir fin 2019, sera en mesure de produire 10.000 tonnes de protéines par an et emploiera 110 personnes.

7 – Back Market (Paris) : 41 millions d’euros en série B

Secteur : Services internet, e-commerce

Créé en 2014

Cofondateurs : Quentin Le Brouster, Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute.

Investisseurs : Daphni, Aglaé Ventures, Groupe Arnault, Eurazeo, Thierry Petit.

Après avoir levé 7 millions d’euros en 2017, la place de marché de vente de produits électroniques reconditionnés Back Market a clôturé en juin 2018 une série B de 41 millions d’euros dans le but d’accélérer son déploiement à l’international et notamment aux Etats-Unis.

6 – Klaxoon (Rennes) : 42,2 millions d’euros (50 millions de dollars) en série B

Secteur : Services Internet

Créé en 2014

Fondateur : Matthieu Beucher .

Investisseurs : White Star Capital, Arkea Capital Investissement, Sofiouest, Idinvest Partners et Bpifrance.

Après un premier financement de 5 millions d’euros en 2016, Klaxoon a bouclé en mai 2018 un second tour de table à 42,2 millions d’euros . La start-up fondée en 2014 par Matthieu Beucher à Cesson-Sévigné (Ile-et-Vilaine) édite une application de collaboration professionnelle qui transforme et optimise les réunions de travail. Leur produit est apparemment utilisé par 90% des entreprises du CAC40.

Matthieu Beucher, le président-fondateur de Klaxoon et sa box interactive. – Klaxoon

5 – Quantum Surgical (Montpellier) : 42,8 millions d’euros en série A

Secteur : Medtech

Créé en 2017

Cofondateurs : Bertin Nahum , Fernand Badano, Lucien Blondel.

Investisseurs : Ally Bridge Group, Lifetech Scientific Co, Innova Memphis, Chattanooga Renaissance Fund.

Lancée il y a seulement 2 ans en 2017, Quantum Surgical a sécurisé un  premier financement de 6 millions d’euros auprès d’Ally Bridge Group. Le montage est un peu compliqué et les fonds seront débloqués en plusieurs tranches, mais la levée de fonds totale se porte à presque 43 millions d’euros. Quantum Surgical vise à démocratiser un traitement peu invasif du cancer du foie.

4 – Dynacure (Strasbourg) : 47 millions d’euros en série A

Secteur : Biotech

Créé en 2016

Cofondateurs : Jocelyn Laporte, Belinda Cowling, Hichem Tasfaout, avec le soutien de la SATT Conectus Alsace.

Investisseurs : Andera Partners, Pontifax, Bpifrance, Idinvest Partners, Kurma Partners.

Issue de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC) de Strasbourg, Dynacure développe de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies orphelines graves. Fondée en 2016, la biotech a finalisé en juillet 2018 une série A à hauteur de 47 millions d’euros pour financer l’étude de phase I/II de son médicament phare, le Dyn101, un oligonucléotide antisens pour le traitement de la Myopathie Centronucléaire, une maladie musculaire rare et souvent fatale.

3 – Ledger (Paris) : 75 millions de dollars (61 millions d’euros) en série C

Secteur : Fintech

Créé en 2011

Cofondateurs : Eric Larchevêque , Joel Pobeda, Nicolas Bacca, Thomas France

Investisseurs : Draper Esprit, Draper Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Capital, Korelya Capital, Maif Avenir, Xange.

Ledger, spécialiste de la sécurisation de portefeuilles de cryptomonnaies comme le bitcoin, a levé 75 millions de dollars en janvier 2018 , ce qui porte à près de 80 millions le montant total des fonds levés depuis son lancement en 2011. L’entreprise a ainsi ouvert son capital à Draper Esprit, Draper Venture Network, FirstMark Capital, Cathay Innovation et Korelya Capital. En 2019, Ledger est valorisé a 260 millions d’euros.

2 – Dataiku (Paris, déménagé à New York) : 101 millions de dollars (88,5 millions d’euros) en série C

Secteur : Logiciels, Big Data

Créé en 2013

Cofondateurs : Clément Stenac , Florian Douetteau, Marc Batty, Thomas Cabrol

Investisseurs : Alven Capital, Battery Ventures, FirstMark Capital, Serena, Iconiq Capital et Dawn Capital.

La start-up faisait déjà partie du top 10 des levées de fonds de 2017 . Après sa série B de 28 millions de dollars, Dataiku a de nouveau fait fort avec une série C de 88,5 millions d’euros en janvier 2018 auprès d’Iconiq Capital et Dawn Capital, ainsi que par Alven Capital, Battery Ventures et FirstMark Capital, qui avaient déjà investi. Créée en 2013, Dataiku édite un logiciel d’analyse des données qui utilise des technologies d’apprentissage automatique (machine learning en anglais). Elle a levé en tout 146,7 millions de dollars et n’exclut pas une entrée en Bourse prochainement .

1 – Voodoo : 200 millions de dollars

Laurent Ritter et Alexandre Yazdi, fondateurs de Voodoo

Secteur : Jeu vidéo

Créé en 2013

Cofondateurs : Alexandre Yazdi, Laurent Ritter.

Investisseurs : Goldman Sachs (via fonds West Street Capital Partners VII).

5 ans après sa création en 2013, Voodoo s’est fait remarquer en réalisant la plus grande levée de fonds de l’année. La start-up, qui produit des jeux vidéo sur smartphone, a levé  200 millions de dollars auprès de Goldman Sachs au mois de juin 2018. Le fonds a acquis par cette transaction entre un quart et un tiers du capital de la société.

 

Cet article vous a intéressé ? Peut-être aimerez-vous aussi celui-ci : Comment réussir une levée de fonds

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Non classé

La French Tech : organisation et objectifs

La French Tech, lancée en 2013 par Fleur Pellerin, alors ministre déléguée en charge des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, est tout d’abord un label décerné à des métropoles françaises ou des bassins Lire la suite…

Non classé

Les livres à lire cet été

Ça y est, l’été est enfin arrivé ! Comme une partie des français, vous avez peut-être prévu de prendre vos congés annuels dans les prochaines semaines ? Si c’est le cas, voici une liste de Lire la suite…

Non classé

Comment rendre un produit viral

N’importe quel marketeur vous le dira : le meilleur marketing est celui qui est réalisé directement par les clients quand ils sont satisfaits de leur achat et recommandent le produit à leur entourage. En effet, Lire la suite…