Vous venez de réaliser une levée de fond pour vous lancer à l’international ? Sachez que mettre en oeuvre les démarches ne s’improvise pas. Cette action peut comporter d’énormes risques sur le plan financier. Il est essentiel de se poser les bonnes questions avant de se lancer. Voici quelques points de vigilances à anticiper pour réussir votre développement.

Se renseigner sur le marché et la culture du pays

La première chose à préparer lors de votre implantation à l’étranger, c’est l’adaptation à la culture du pays. Il est conseillé à l’un des cofondateurs de se rendre dans le pays d’accueil afin de pouvoir s’imprégner des spécificités du pays sur le plan culturel mais aussi en terme de marché, de réglementation et des habitudes de consommation. Le but de ce voyage est de sonder le terrain, d’évaluer le marché mais aussi de trouver des futurs collaborateurs, fournisseurs et des locaux. Business France vous aide dans ces démarches en vous accompagnant dans la réalisation d’études de marché ou dans la rencontre de futurs partenaires.

Savoir être patient

Théoriquement, vous avez mis au moins 6 mois à finaliser votre levée de fond. Sachez que vous devez encore vous montrer patient. Sécurisez votre business plan dans les moindres détails en réalisant une étude de marché plus approfondie que celle présentée dans votre dossier de levée de fond. Connaitre le marché est une chose mais étudier toutes les facettes du marché comme les habitudes des consommateurs, la concurrence et les éléments qui influent sur la commercialisation en est une autre. Tous ces éléments vous aideront à faire de votre implantation une réussite.

Ensuite, vous devez lancer les procédures et formalités administratives nécessaires à la création du statut juridique de votre entreprise à l’international et les démarches réglementaires liées à votre implantation. Pour finir, il ne vous reste plus qu’à trouver l’ensemble des ressources dont vous avez besoin pour votre projet  d’internationalisation. Cela peut être sur le plan humain (recrutement, formation,…), financier ou logistique (locaux, fournisseurs,…)

Se faire accompagner

Trouver de bons partenaires aura un très fort impact sur le développement et la réussite de votre internationalisation. Faites vous accompagner par des experts spécialisés sur le marché de votre pays d’implantation. Cela permet de vous adapter plus facilement au marché et d’avoir une force de vente opérationnelle rapidement. Pour les ressources humaines, les enjeux sont trop importants pour se permettre de les prendre à la légère. Des accompagnements existent aussi dans ce domaine pour optimiser la mobilité internationale de vos salariés et améliorer votre processus interne.

Se tourner vers les Etats-Unis plutôt que l’Europe

C’est une illusion de croire que le développement sur le marché international passe forcément par l’Europe. Comme expliquer précédemment, il faut connaitre la culture du pays. D’après Nicolas Celier, fondateur de Ring Capital, malgré la frontière que nous partageons avec l’Allemagne par exemple, nos traditions et cultures sont extrêmement différentes. Alors que la culture américaine est mondialisée. Si votre startup réussie aux États-Unis, cela lui offre une caisse de résonance pour revenir se développer en Europe.

Sources(1)(2)(3)

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Non classé

Les différents langages de programmation

Vous avez un projet web mais vous ne connaissez rien aux langages de programmation ? Pas de panique ! Nous vous avons créé ce guide pour que vous ayez un premier aperçu des différents langages Lire la suite…

Non classé

Les étapes pour recruter en startup

Pour la bonne suivie des startups, recruter les bonnes personnes est primordial. Mais comment réussir lorsque le recrutement n’est pas votre métier ? Aujourd’hui, chez Cofondateur, nous vous donnez les étapes clés pour recruter les Lire la suite…

Non classé

Entreprendre est bon pour la santé !

La santé d’un dirigeant est le premier actif immatériel d’une petite entreprise. Cela peut paraître évident mais les intéressés ont souvent du mal à maintenir la forme. Mais entreprendre peut avoir des bienfaits sur votre Lire la suite…