Ça y est, vous avez une première version fonctionnelle de votre produit, il ne vous manque plus que des utilisateurs pour tester le système et obtenir des retours d’une part; et de l’autre – si votre modèle économique est basé sur la vente – pour enfin commencer à faire rentrer de l’argent dans les caisses mais comment conquérir ses premiers utilisateurs/clients ?

Voici quelques pistes pour vous inspirer dans cette démarche :

L’emailing

Si vous êtes présents dans une niche, peut-être avez-vous déjà un réseau de contacts du même milieu. N’hésitez-pas à leur envoyer un courriel et présenter votre solution, même de manière informelle. Si vous en envoyez assez, cela vous rapportera bien quelques utilisateurs curieux. Vous pourrez vous servir des adresses glanées sur LinkedIn par exemple. Pour rendre l’offre plus intéressante, proposez des essais gratuits, limités dans le temps pour donner un sentiment d’urgence. Selon votre but et le coût de votre produit/service, vous pouvez même l’offrir initialement pour engranger des utilisateurs.

L’emailing reste la principale stratégie de communication avec vos utilisateurs, et vous ne devez pas la négliger. Il vous faut donc vous construire une mailing list de prospects et de clients, et l’utiliser pour communiquer régulièrement sur vos offres, vos promotions, votre actualité etc. Des services comme MailChimp facilitent cet aspect de votre communication. Pour obtenir l’email de clients potentiels, une astuce commune est de “l’échanger” contre quelque chose qui l’intéresse (et qui ne vous coûte rien ou presque), comme un guide, un accès à un site, une vidéo informative, un logiciel.

L’entourage

Si c’est utile, parlez de votre produit à votre entourage. Famille, amis, connaissances, nombreux sont ceux qui feront l’effort de vous aider et de partager un post engageant sur Facebook par exemple, ou de s’abonner à votre page si vous leur demandez. Filmez-vous en train d’expliquer votre projet (n’oubliez pas d’ajouter des sous-titres car les vidéos se lancent sans son par défaut sur Facebook). Rédigez même plusieurs posts, en changeant de message, de ton, d’image ou de vidéo, afin de ne pas aliéner vos contacts; injectez-y de l’humour ou de l’originalité pour plus de réussite.

Production de contenu

Produisez du contenu en rapport avec votre offre : infographies, articles de blog, vidéos etc. et diffusez les via vos comptes sur les réseaux sociaux.

Démarchage direct

Démarchez vos clients directement. Cherchez par exemple sur Twitter les noms de vos concurrents dans la barre de recherche et vous tomberez sur tous les tweets contenant les mots en question. Repérez les clients mécontents et proposez leur de tester votre produit. Vous pouvez aussi évidemment vous servir de ces plaintes pour tenter d’améliorer certains éléments de votre offre.

Définissez votre clientèle idéale (les différents personas ou clients types) et réfléchissez à des moyens de la toucher directement. Peut-être fréquente-elle certains forums ou groupes Facebook par exemple. Si elle se rassemble dans des lieux physiques, comme des réunions de networking ou des salons, allez donc parler de votre produit et distribuer quelques cartes de visite.

Certains objecteront, mais rien ne vous empêche (au moins techniquement) de faire du “cold emailing”, c’est à dire de contacter directement des personnes qui ne vous ont pas donné leur adresse mais dont vous pensez qu’elles pourraient être intéressées par votre produit. Attention, selon la RGPD (loi sur la protection des données de l’Union Européenne), il est interdit de prospecter des clients dont le métier n’a rien à voir avec votre activité, et cela vous cantonne donc en théorie aux entreprises. Sachez qu’en pratique, cette règle n’est pas toujours observée, rien que pour des raisons d’interprétation de la loi, même si les acteurs s’exposent potentiellement à des poursuites judiciaires. Il existe de nombreuses façons de récupérer des adresses email dans le but de lancer une campagne de cold emailing, le web regorge d’informations à ce sujet. Le site growthhacking.fr par exemple est une ressource très utile, vous y trouverez des questions de personnes dans le même cas que vous et des réponses, ainsi que des témoignages divers.

Viralité

Essayez dès le stade de la conception de donner une dimension virale à votre produit en y intégrant des fonctions de partage sur les réseaux sociaux et en incitant les utilisateurs à s’en servir. Si possible ces fonctions ne doivent pas être apposées au produit mais faire partie intégrante de son architecture. A moins que le ticket moyen soit considérable et vos clients très peu nombreux, vous ne pouvez pas vous permettre de les recruter un par un. Pour atteindre un niveau de croissance convenable, la meilleure solution est donc que vos clients/utilisateurs satisfaits recommandent eux-mêmes votre produit. 

Publicité

Si vous en avez les moyens, investissez dans de la publicité, même pour de petits montants. Google et Facebook Ads rendent la chose relativement accessible aujourd’hui, et en lançant des campagnes ciblées vous pourrez atteindre de nombreux utilisateurs potentiels. Attention en revanche à utiliser ces outils correctement, il est malheureusement facile de dépenser de l’argent dans le vide si vos campagnes sont mal optimisées, par exemple si votre cible est mal définie, ou vos mots-clés peu pertinents, ou si vos annonces suscitent peu de réactions. Afin d’éviter ces erreurs, mettez-vous à la place de vos utilisateurs et essayez de résoudre leur problème avec votre publicité (qui mènera vers votre site ou application probablement). Et assurez-vous avec le suivi des conversions que vos campagnes sont rentables ou tout du moins remplissent bien vos objectifs.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Non classé

Tour d’horizon du marketing digital

Le marketing digital est un sujet de grande importance pour les entreprises du monde numérique. Certaines startups réussissent en grande partie grâce à leur maîtrise de cette activité, et il apparaît comme essentiel que les Lire la suite…

Non classé

Témoignage de Leïla, fondatrice de Nowkey

Cette semaine, nous interviewons Leïla Mehnane, qui nous parle de son projet Nowkey, ainsi que de la rencontre avec son associé Pierre via Cofondateur.fr. Nowkey est une application mobile pensée pour les personnes pratiquant l’équitation et Lire la suite…

Non classé

Les 10 plus grosses levées de fonds de 2018 en France

La French tech se porte plutôt bien : l’année 2018 a battu des records en matière de levées de fonds, avec 3.6 milliards d’euros de total, soit 41 % de plus qu’en 2017, selon le baromètre EY. Gageons que Lire la suite…